LATEST

Black Friday 2020 : une date, des deals… et des interrogations sur son maintien


En plein confinement, le Black Friday 2020 se fera essentiellement sur Internet. Mais dans un contexte de restrictions élevées et alors que de nombreux commerces sont contraints de fermer, des voix s’élèvent pour empêcher l’opération de promotions de fin novembre.

Le Black Friday 2020 sera-t-il annulé ? Alors que les grandes surfaces et les supermarchés ont été contraints de fermer les rayons des produits dits “non essentiels”, comme ceux contenant des livres, de l’électroménager ou encore des vêtements, la question se pose avec une acuité particulière. La vaste opération commerciale du Black Friday se concentre justement, traditionnellement, sur ce type de produits. Le Conseil national des centres commerciaux a réclamé l’interdiction de ces promotions, pour éviter une distorsion de concurrence, le confinement favorisant de fait les sites de vente en ligne.

Le gouvernement français, pour le moment, ne souhaiterait pas contraindre les géants du e-commerce à abandonner une opération prévue de longue date. “Interdire ou pénaliser l’activité en ligne serait incohérent par rapport à notre message d’éviter au maximum les sorties pour éviter la propagation du virus”, indique ainsi un membre du cabinet d’Alain Griset, le ministre délégué en charge de TPE-PME, auprès du Parisien. Il est probable que le Black Friday se maintienne, en plein confinement, tout en se faisant plus discret, avec moins de publicité que les années passées.

En France, le Black Friday 2020 est un événement attendu

La plus grosse opération commerciale de l’année, désormais aussi courue que les soldes voire davantage, reste très attendue des consommateurs comme l’indique notre sondage que nous avons mené avec l’institut YouGov. Selon cette enquête, menée du 29 au 30 octobre 2020 (soit après l’annonce du reconfinement), 44% des Français comptent faire des achats sur Internet à l’occasion du Black Friday 2020 (15% répondent “oui certainement”, 29% “oui probablement”), 44% ne pensent pas en profiter et 12% ne savent pas encore.

Ce sondage montre aussi que les Français voient d’un bon oeil cette vague de promotions. 47% des sondés disent ainsi avoir “une bonne image” du Black Friday (11% une très bonne image, 36% une assez bonne image) ; 33% en ont une mauvaise image, 16% ne se prononce pas et 5% ne savent ce qu’est le Black Friday. Les Français sont toutefois très sceptiques sur les rabais affichés : ils sont même 82% à penser que “les sites de vente en ligne gonflent artificiellement l’ampleur des promotions du Black Friday”.

Autre enseignement de notre sondage, les Français comptant profiter des offres du Black Friday sur Internet sont très nombreux (71%) à avoir l’intention de faire des achats sur Amazon. Les sites du e-commerce français, comme CDiscount, La Fnac ou La Redoute sont nettement moins sollicités.

A noter que 67% des sondés souhaitent que le Black Friday et les promotions effectuées en ligne soient “mieux encadrées par la loi, à l’instar des soldes”.

Ce sondage a été effectué en France sur 1000 personnes représentatives de la population française, en ligne du 29 au 30 octobre. Les données ont été pondérées pour être représentatives des adultes français. Pour en savoir plus sur cette étude, contactez YouGov ici .

La préparation du Black Friday 2020 a déjà été perturbée par le confinement. Fin octobre, la ministre déléguée à l’Industrie Agnès Pannier-Runacher a obtenu d’Amazon qu’il suspende sa campagne de communication pré-Black Friday, entamée le lundi 26 octobre. Le géant américain avait lancé avec tambours et trompettes une première salve de deals. Face à la colère des commerçants indépendants, outrés de voir les grandes surfaces et les géants du numérique profiter de leur fermeture, Amazon a accepté de revoir ses plans. 

“J’ai demandé à Amazon la suspension de la campagne sur le pré Black Friday parce que ça n’était pas du tout approprié dans ce moment où 200 000 commerçants vont devoir fermer leurs portes”, avait indiqué Agnès Pannier-Runacher le samedi 31 octobre, ajoutant que “la direction d’Amazon, en responsabilité”, avait accepté de retirer cette opération. Le Premier ministre a pour sa part incité les Français à reporter leurs achats de Noël, leur demandant de ne pas commander des produits sur “un grand site étranger”, visant implicitement Amazon.

A l’heure où nous écrivons ces lignes, la page auparavant consacrée à l’opération sur le site d’Amazon répond toujours, mais sans mentionner le Black Friday ailleurs que dans l’URL. En attendant, une bonne partie des offres du “Black Friday 2020 avant l’heure” étaient toujours disponibles ce jeudi. Voici les promotions qu’on pouvait alors toujours trouver chez Amazon :

  • Jusqu’à -42% de réduction sur une sélection d’appareils photo Sony – Voir l’offre
  • Jusqu’à -45% sur du petit électroménager de cuisine – Voir l’offre
  • Jusqu’à -30% sur une sélection d’ordinateurs portables – Voir l’offre
  • Jusqu’à -15% sur une sélection de PC Gaming – Voir l’offre
  • Jusqu’à -20% sur une sélection de produits Huawei – Voir l’offre

Amazon est l’un des principaux acteurs du Black Friday chaque année en France. C’est même sous l’impulsion de l’entreprise américaine que cette immense opération commerciale s’est importée dans l’Hexagone. Après le faux démarrage de la fin octobre, le confinement ne devrait pas avoir raison de la vraie période du Black Friday qui devrait débuter dès le 20 novembre chez le géant américain. Durant une semaine (plusieurs jours avant le Black Friday fixé le 27 novembre et jusqu’au lundi suivant), Amazon proposera des milliers de produits à prix réduits. Pour cette version 2020 du Black Friday, Amazon va effectuer, à nouveau, des promotions sur ses produits Kindle et Alexia et une sélection d’articles pour se démarquer : produits Apple, smartphones, aspirateurs (un classique chez Amazon), appareils photo, enceintes, casques et écouteurs, PC et tablettes essentiellement. Mais Amazon se montre aussi traditionnellement très ingénieux lors du Black Friday pour proposer d’autres types de produits, dans les rayons beauté, puériculture, bricolage et même épicerie.

Les commerçants organisateurs se sont mis d’accord, le Black Friday aura lieu le vendredi 27 novembre 2020. Mais comme chaque année, cette date ne correspond qu’au jour où les promotions les plus importantes seront proposées : en réalité, le “Black Friday” devrait commencer dès le lundi 23 novembre, voire le week-end précédent pour certaines enseignes. Depuis quelques années, les sites de e-commerce ont pris l’habitude de faire débuter leur campagne de prix cassés plusieurs jours avant la date officielle.

Le Black Friday 2020 aura lieu cette année dans une période marquée par de nombreuses restrictions et les ajustements qui les accompagnent. La situation sanitaire liée à la 2e vague de coronavirus en France fait émerger de nombreuses interrogations, des doutes et des inquiétudes, d’abord auprès des commerçants. Compte tenu des craintes engendrées par le virus et le cadre imposé par le protocole sanitaire dans les magasins, il n’y aura pas foule dans les boutiques lors de ce Black Friday 2020. Selon une enquête effectuée par la société Emarys, seulement 10,8 % des Français ont l’intention de se rendre en magasin, par crainte de la maladie. La même enquête indique que 19,5% des Français effectueront leurs achats en ligne exclusivement.

Il s’agit d’une gigantesque opération commerciale, née dans les années 1950 aux Etats-Unis, organisée traditionnellement le vendredi suivant la fête de Thanksgiving. Le Black Friday a été importé en Europe et en France dans les années 2010, à l’initiative des grands groupes de vente en ligne. Les enseignes et grandes marques proposent des rabais souvent importants sur une sélection d’articles, avec à l’appui une immense campagne de publicité pour attirer les consommateurs. En parallèle, s’est développé un mouvement de contestation, de plus en plus audible au fil des années, pour dénoncer la surconsommation liée au Black Friday.

Tous les commerçants sont libres d’organiser ou non une opération commerciale pour le Black Friday. Les boutiques seront nombreuses à proposer des rabais, avec un affichage promotionnel, comme le veut l’exercice, assez agressif. Mais compte tenu de la crise du Covid-19 et de la propagation du virus, il est vraisemblable que de nombreux consommateurs se détournent des magasins physiques pour faire des emplettes en ligne. Et les géants du web sont prêts, certains de participer au Black Friday 2020. Voici donc une liste non exhaustive : Amazon, La Fnac / Darty, CDiscount, Rue du commerce, Auchan, Leclerc, H&M, Undiz, Apple, AlloBébé, Auchan, 3 Suisses, Boulanger, Best buy, Carrefour, Comptoir des irlandais, Conforama, Pixmania, La Redoute, Yves Rocher, Sony, Sephora, Sarenza, iDrones, Zalando, Zara…

Les promotions concernent absolument tous les domaines pour le Black Friday. Mais alors que durant les soldes, ce sont les vêtements à prix réduits qui sont les plus recherchés, les consommateurs sont plus encore en recherche de produits en tout genre lors du Black Friday. Il faut dire que de nombreux Français profitent de cette occasion pour commencer les achats de Noël. En ligne, les produits high tech sont très sollicités. Cette année, les consoles de jeu (notamment la PS4 et la Xbox One) pourraient figurer parmi les produits stars du Black Friday.

La Fnac est devenue en quelques années l’un des acteurs majeurs du Black Friday en France. Gros point fort pour l’enseigne : outre les magasins physique, le site Internet du groupe se consacre à l’événement commercial lorsque celui-ci débute. La Fnac annonce déjà qu’elle sera au rendez-vous le 27 novembre pour le Black Friday, mais il est quasi-certain que les rabais commenceront au moins le lundi 23 novembre. Pour cette édition 2020, les produits stars du Black Friday à la Fnac seront bien sûr le high tech, les smartphones, les consoles et jeux vidéo. Une page est déjà dédiée au Black Friday sur le site de la Fnac.

Encore davantage durant le Black Friday que lors des autres périodes de l’année, Darty se distingue par des offres intéressantes sur le petit et le gros électroménager. Il faut donc s’attendre à des promotions sur les fours, les réfrigérateurs, les machines à laver, mais aussi sur les machines à café et les appareils destinées à la cuisine. Si vous l’ignorez, le site Internet de Darty permet de retrouver toutes les offres, avec par ailleurs des articles high tech, comme des télévisions, des smartphones ou encore des casques et enceintes audio. Une page est déjà dédiée au Black Friday sur le site de Darty.

Le géant français de la vente en ligne tente déjà de se montrer attractif pour le Black Friday 2020. Sur la page dédiée à l’opération de son site Internet, CDiscount annonce la couleur : “Ne manquez pas l’occasion de participer à cette course à la meilleure promotion, chercher la réduction la plus folle, la plus belle affaire. Une seule question se pose, arriverez-vous à temps ?”. Comme l’année dernière, le début du Black Friday sur CDiscount devrait intervenir plusieurs jours avant le 27 novembre et devrait concerner toutes les rubriques de l’enseigne, du high tech au bricolage, aux jeux vidéo en passant par l’électroménager.

Les mauvaises surprises ne sont pas rares durant les jours du Black Friday, avec des pratiques parfois litigieuses ou illégales, visant à léser les clients. D’aucuns considèrent par ailleurs que cette grand-messe de promotions suralimente les excès de l’hyperconsommation. Reste que durant le Black Friday, les commerçants peuvent attirer comme jamais le regard des consommateurs et ces derniers peuvent vraiment – au étant bien informés – faire de bonnes affaires, à quelques semaines des fêtes de fin d’année.

Attention en tout cas à rester vigilant durant la période des promotions du Black Friday 2020 en France. Il faut bien avoir en tête que contrairement à la périodes des soldes, les commerçants ne sont pas soumis à une stricte législation qui encadre avec fermeté la manière dont sont affichés les rabais. Il est ainsi courant de voir sur des sites de e-commerce des prix barrés ne correspondant pas du tout aux prix actuels du marché. En réalité, de nombreux articles sont proposés avec des -50%, -70% ou -80% de manière abusive. L’année dernière, l’AFOC avait par ailleurs tenu à alerter sur des pratiques malveillantes : “‘L’AFOC met en garde les consommateurs tout d’abord contre des offres trop attractives sur les sites de vente en ligne notamment hors Union européenne. Elle rappelle notamment que les prix annoncés n’incluent pas toujours les taxes dues à l’entrée du produit en France et qu’en cas de litiges (non livraison, SAV défaillant…,) les recours peuvent être difficiles. L’AFOC rappelle également aux consommateurs que cet événement sera probablement l’occasion pour les cybercriminels de profiter de la crédulité des internautes imprudents en quête de la “bonne affaire” : fausses annonces promotionnelles, faux sites Internet de marchands officiels, hameçonnage par SMS, téléphone ou courriel, faux transporteur, faux support technique, faux service après-vente, attaques par rançongiciels (ransomware en anglais)”.

Most Popular

To Top
// Infinite Scroll $('.infinite-content').infinitescroll({ navSelector: ".nav-links", nextSelector: ".nav-links a:first", itemSelector: ".infinite-post", loading: { msgText: "Loading more posts...", finishedMsg: "Sorry, no more posts" }, errorCallback: function(){ $(".inf-more-but").css("display", "none") } }); $(window).unbind('.infscr'); $(".inf-more-but").click(function(){ $('.infinite-content').infinitescroll('retrieve'); return false; }); $(window).load(function(){ if ($('.nav-links a').length) { $('.inf-more-but').css('display','inline-block'); } else { $('.inf-more-but').css('display','none'); } });$(window).load(function() { // The slider being synced must be initialized first $('.post-gallery-bot').flexslider({ animation: "slide", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, itemWidth: 80, itemMargin: 10, asNavFor: '.post-gallery-top' });$('.post-gallery-top').flexslider({ animation: "fade", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, prevText: "<", nextText: ">", sync: ".post-gallery-bot" }); });});